Journ’eau

Journ’eau est une lettre hebdomadaire d’information sur le droit et la politique de l’eau, en France et en Europe.

Elle a été fondée dans l’esprit de l’article premier de la loi du 3 janvier 1992 sur l’eau : « L’eau fait partie du patrimoine commun de la nation. Sa protection, sa mise en valeur et le développement de la ressource utilisable, dans le respect des équilibres naturels, sont d’intérêt général.

« L’usage de l’eau appartient à tous dans le cadre des lois et réglements ainsi que des droits antérieurement établis. »

Dans cette optique, nous considérons que tous les acteurs de l’eau ont besoin de connaître les orientations, les décisions et les textes qui régissent ou affectent, non seulement leur domaine d’intérêt, mais aussi tous les autres domaines susceptibles d’influencer le leur. Cette opinion a été reprise par le Conseil d’état dans un rapport de 2010, L’eau et son droit.

Depuis l’origine, et toujours actuellement, nos lecteurs sont les acteurs de l’eau de tous les domaines et pour tous les usages : administrations de l’état et organismes de bassin, élus nationaux et locaux, gestionnaires publics et privés des services d’eau et d’assainissement, gestionnaires publics et associatifs des milieux aquatiques, utilisateurs de l’eau pour la production d’électricité, la navigation, l’irrigation, les sports et les loisirs, les soins thermaux, etc.

Tous les lundis, Journ’eau publie, en fonction de l’actualité :

  • un résumé ou un commentaire détaillé des nouveaux textes législatifs et règlementaires européens et français,
  • une veille d’actualité politique nationale,
  • une analyse des débats parlementaires,
  • le résumé de réponses ministérielles intéressantes,
  • un commentaire des jurisprudences importantes,
  • des reportages de terrain,
  • des comptes rendus de congrès et de colloques,
  • des informations sur les acteurs économiques,
  • des innovations techniques vraiment innovantes,
  • des notes de lecture ou de consultation de sites internet,
  • et un agenda.

La structure de notre capital et la composition de notre équipe rédactionnelle nous assurent une indépendance totale à  l’égard des acteurs de l’eau. Notre financement provient uniquement des abonnements.

Si vous ne connaissez pas encore  Journ’eau, ou si vous l’avez perdue de vue depuis quelque temps, vous pouvez la recevoir gratuitement pendant quelques semaines, sans aucun engagement de votre part ni de la nôtre, en suivant un des liens ci-dessous. Avant de souscrire un abonnement, vous saurez ainsi si nous correspondons réellement à  vos besoins d’information. Nous privilégions en effet le service à  long terme, plutôt que la recherche d’abonnés ponctuels.